Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Aux Tableaux ! après l'exposition, le catalogue making-off édité par l'Atelier Juxtapoz

L’art urbain dans l’école

Aux Tableaux ! après l'exposition, le catalogue making-off édité par l'Atelier Juxtapoz - Zibeline

Au moment où le street art est mis à toutes les cimaises et surfe, souvent dénaturé, sur le marché international, un très bel événement eut lieu à Marseille en 2015 (lire ici dans Zib’6) dont rendent compte un livre et un DVD, avec le même intitulé comme un mot d’ordre : Aux Tableaux ! On remerciera encore l’association L’Atelier Juxtapoz, très active dans le domaine de l’art urbain, pour cette double publication qui nous plonge pleinement dans le making-off du projet. Celui-ci réunissait quarante artistes internationaux invités en résidence à s’emparer des espaces intérieurs et cours d’un pensionnat privé récemment désaffecté et squatté de centre-ville. Un défi incarné par 4 800 m2 offert à la création libre et totale. Le livre prend (logiquement ?) la forme d’un gros cahier de deux cent pages comme jaunies au format A4. Avec les fac-similés des documents scolaires en forme de clin d’œil, alternent une préface de Gilles Rof justement intitulée Le miracle de Saint-Thomas, de discrets commentaires, les notices des artistes, avec la part belle donnée aux photographies pleine page des réalisations in situ. Mais on se tournera vers le film de soixante minutes, plus vivant encore, qui retrace l’ensemble du projet jusqu’à la fermeture de l’exposition publique, à l’initiative d’Alexandre d’Alessio (artiste lui-même) et de sa petite équipe de cinq personnes, épaulé par le collectif parisien 9e Concept. On découvre les aléas assumés de la préparation, on suit les artistes à l’œuvre, impressionnés, hésitant dans la transfiguration des espaces, et malheureusement trop peu concernant le public (visiblement ébaubi lors de notre visite, 43 000 entrées en quatre mois !). « Cette résidence c’est un excellent moyen de réunir des artistes et d’en tirer le meilleur » s’enthousiasme un des street artistes, l’anglais Remi Rough. On s’étonne aussi avec eux de l’implication authentique et co-responsable comme en témoigne Stéphane Carricondo : « On donne quelque chose au public. On n’est pas dans ce rapport de l’art marchand. On est dans quelque chose de très pur…/… il n’y a rien à acheter. »

Aux Tableaux ! offre un contraste épatant entre la métamorphose éphémère et jouissive -mais non moins profonde- des lieux avec l’image de ce que pouvait être cet établissement scolaire sous la férule dominicaine maintenant projet de promoteur. Une belle manière de ne plus jamais avoir peur de passer au tableau. On fera l’acquisition de la publication sur le site dédié : aux-tableaux.com.

CLAUDE LORIN
Juin 2016

Aux Tableaux !
1 livre, 1 DVD, 2 planches de stickers
Atelier Juxtapoz, 35 €