Vu par Zibeline

Serge Barbuscia met en scène Primo Levi et ça donne envie de vivre

La soif de vivre, le devoir de se souvenir

Serge Barbuscia met en scène Primo Levi et ça donne envie de vivre - Zibeline

J’ai soif, conçu d’après le célèbre texte de Primo Levi publié en 1947, Si c’est un homme, donne envie de vivre. Les artistes originaires de Corée du Sud, le Quatuor Classic Radio, interprètent les Sept Dernières Paroles du Christ en croix , du compositeur Autrichien Joseph Haydn tandis que Serge Barbuscia convoque l’un des premiers témoignages des conditions de vie dans le camp d’Auschwitz. Par les mots de Primo Levi, le comédien et directeur raconte la déportation, l’horreur et l’inhumanité, il dit l’espoir et les rêves aussi, dans la retenue et pour le devoir de mémoire. Les acryliques de l’artiste peintre Sylvie Kajman, projetés sur scène, parlent aussi.

Au micro de la Web Radio Zibeline, Serge Barbuscia et la joyeuse équipe du Quatuor Classic Radio.

J’ai soif (avec la musique de Joseph Haydn et les textes de Primo Levi), conçu et interprété par Serge Barbuscia avec le Quatuor Classic Radio de Corée du Sud, s’est joué au Théâtre du Balcon dans le cadre du festival d’Avignon Off 2017.

Lire nos critiques du spectacle : journalzibeline.fr/critique/des-visages-des-figures/ et journalzibeline.fr/critique/musique-au-balcon/

MARJOLAINE CASTEIGT
Juillet 2017


Théâtre du Balcon
38 Rue Guillaume Puy
84000 Avignon
04 90 85 00 80
http://theatredubalcon.org/