Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Rafal Blechacz, pianiste au toucher d'une égalité parfaite, et à la musicalité divine

La leçon de piano

• 25 mars 2014 •
Rafal Blechacz, pianiste au toucher d'une égalité parfaite, et à la musicalité divine - Zibeline

Ne remporte pas qui veut le Concours International de Piano Chopin à l’unanimité ! Rafal Blechacz l’a fait, et a réussi, dans son interprétation magistrale de quelques œuvres du maître polonais, Nocturne en lab majeur, Polonaises… et surtout le troisième Scherzo op.39, à séduire un public du GTP littéralement emporté par le jeu de ce jeune prodige. Alternant avec grâce les passages tout en puissance et les lignes mélodiques arachnéennes, puisant dans la palette d’intensité et de dynamique pour faire émerger le discours élégant historié de sentimentalité du grand Frédéric, Blechacz, fort d’une virtuosité très maîtrisée, a été à la hauteur de son titre. La Pathétique, jouée dans la première partie du concert, a dévoilé une autre facette de son jeu : profond, large, ancré dans les entrailles du clavier ; planait sur cette sonate de Beethoven l’ombre d’Argerich… Mais c’est dans la pièce qui a ouvert le programme, la Sonate n°9 K 311 de Mozart, que Rafal a fait la plus grande impression ! Son toucher, d’une égalité parfaite, sa musicalité, divine, nous a transportés dans un jardin à la française, les lignes mélodiques topiaires de l’andante sculptant délicatement l’espace sonore. Ce n’était plus du piano, ce n’était pas du pianoforte, c’était du Blachacz : le Pianiste !

CHRISTOPHE FLOQUET
Mars 2014

Concert donné au GTP, Aix, le 25 mars

Photo : Rafal-lechacz-c-Felix-Broede


Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net