Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud publié chez Flammarion

«La guerre d’Algérie n’a pas eu lieu»

Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud publié chez Flammarion - Zibeline

Jeudi 12 octobre. Brigitte Giraud est la première auteure invitée à L’Attrape-mots dans le cadre du quinzième anniversaire de la librairie marseillaise. Elle est venue parler de son neuvième roman (et douzième livre), Un loup pour l’homme, consacré à ce que l’on a longtemps appelé les « événements d’Algérie ». Un sujet qui a d’ailleurs inspiré plusieurs romans de la rentrée littéraire. Et qui lui a pris, à elle, une vingtaine d’années. Vingt ans avant de parvenir à trouver l’angle pour retracer l’histoire de ses parents. De son père, appelé en Algérie à vingt ans, et qui avait choisi une formation d’infirmier afin de ne pas avoir à tenir une arme. De sa mère, enceinte, venue le rejoindre au mépris du danger. D’elle enfin, qui a passé les premiers mois de sa vie sur le sol algérien et n’y est jamais retournée. De ces données biographiques Brigitte Giraud a fait un roman. Tendu. Emouvant. Une fiction  rédigée pour une fois à la troisième personne, mais toujours dans un présent qui permet d’être avec le personnage ; et sans dialogues, car seules comptent les sensations, les impressions. Omniprésence des corps, des sens, des gestes, qui en disent plus long que les mots, dans cette époque de silence (l’armée n’est-elle pas surnommée « la Grande Muette » ?) où les appelés ne savent pas grand- chose de ce qui se passe en réalité. Antoine l’infirmier y découvre peu à peu ce qu’on se refuse à appeler la guerre. Lui qui croyait s’en tenir éloigné se trouve en fait aux premières loges, puisqu’il soigne, écoute, réconforte les « soldats en pyjamas », blessés dans leur chair et souvent irrémédiablement traumatisés par ce qu’ils ont vu, et fait. Parmi eux Oscar, un soldat amputé et mutique, avec lequel Antoine noue un lien particulier. Oscar qui ne se remettra jamais de sa rencontre avec les loups… Pas facile dans ce contexte de communiquer avec Lila, pas facile de devenir père. Pour Antoine, comme pour beaucoup d’appelés, le départ pour l’Algérie a été le premier grand voyage, la première Aventure. C’est cela aussi que raconte ce roman à fleur de peau, « tout ce qui fait un homme à vingt ans ».

FRED ROBERT
Novembre 2017

Brigitte Giraud était invitée à Marseille dans le cadre d’Automne en librairies, une manifestation littéraire organisée par l’association Libraires du Sud.

Un loup pour l’homme Brigitte Giraud
Flammarion, 19 €

Les soirées littéraires et festives du quinzième anniversaire de la librairie L’Attrape-mots se poursuivront au mois de novembre, avec, entre autres, une rencontre : la venue d’Éric Reinhardt.

librairie-paca.com


Librairie L’Attrape-mots
212 rue Paradis
13006 Marseille
04 91 57 08 34
lattrapemots@aol.com