Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Guylaine Renaud révèle une Thérèse d’Avilá libre et rebelle

Flamenco spirituel

Guylaine Renaud révèle une Thérèse d’Avilá libre et rebelle - Zibeline

On l’imaginait austère comme on imagine en général les saintes. Guylaine Renaud révèle une Thérèse d’Avilá libre et rebelle. Une femme poète dont la modernité mystique et lyrique ne pouvait qu’inspirer les artistes réunis par la création Teresa. Le basque Beñat Achiary et les sévillans Niño de Elche et Raúl Cantizano (guitare), autour de Guylaine Renaud, donnent vie à un flamenco expérimental, débordant d’émotion. Des chants d’amour, exprimant tour à tour la joie de vivre ou la souffrance, sont assez inhabituels dans le répertoire d’expression religieuse. D’un côté la voix douce et classique de la chanteuse provençale. De l’autre les envolées créatives, entre improvisation et bruitisme, du cantaor Elche et de l’excentrique Achiary, qui donnent une dimension contemporaine à l‘ensemble. Par son écriture musicale et scénique, Teresa offre un flamenco inventif, au croisement de plusieurs esthétiques sans jamais se faire élitiste. Une performance au service d’une poésie qui pousse à l’introspection.

THOMAS DALICANTE
Décembre 2015

Teresa a été jouée le 19 novembre à la Cité de la musique de Marseille et le 21 novembre à la Bourse du travail d’Arles

Photo : Teresa -c- X-D.R.


Cité de la Musique
4 rue Bernard Dubois
13001 Marseille
04 91 39 28 28
http://www.citemusique-marseille.com/