Zibeline bannière
Vu par Zibeline

Un néologisme pour évoquer l’épineux problème de l’improvisation : sunétique, par Philippe Festou

Conscience du sonore

Un néologisme pour évoquer l’épineux problème de l’improvisation : sunétique, par Philippe Festou - Zibeline

Dans sa collection Musique / Pédagogie les éditions Delatour nous réservent une bien belle surprise : la parution du Jeu sunétique, un outil pour le monde sonore de Philippe Festou. Compositeur et improvisateur marseillais, ce brillant créateur rompu à l’univers électroacoustique parcourt à l’instar de John Cage un monde sonore protéiforme ouvert sur l’extérieur où de nombreux mondes se côtoient jusqu’en Extrême-Orient : danse, arts plastiques, théâtre… Destiné aux musiciens de tous bords amateurs ou professionnels, mais aussi aux enseignants ou musicothérapeutes, l’ouvrage aborde l’épineux problème de l’improvisation… en apportant des solutions concrètes. Basé sur l’écoute, l’échange, les énergies, le jeu sunétique « permet de trouver en soi un état intuitif et fondamental dans l’écoute et l’expression ». Le terme employé est d’ailleurs un néologisme combinant deux mots : le son (suen en ancien français) et la conscience (συνείδησις, en grec ancien) créant alors un mot valise convoquant le substantif sunétique, ou encore conscience du sonore. Didactique et ludique, cette petite bible a également l’intérêt d’offrir des exemples concrets et des pistes de travail intéressantes.

FRÉDÉRIC ISOLETTA
Mars 2017

Le jeu sunétique / Philippe Festou
Éditions  Delatour, 15€