Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Des notes du piano aux pas des jeunes danseurs, se construisent les contes

Chaperon rouge révolté

Des notes du piano aux pas des jeunes danseurs, se construisent les contes - Zibeline

Une femme habillée de noir, l’autre de blanc. La première emporte l’autre dans ses bras pour l’installer sur un fauteuil roulant, lui mettre ses pantoufles et la promener avec application. Puis surgissent un grand nombre de jeunes danseuses dans une tenue rouge sombre et un seul danseur. En ligne dans le fond, ils exécutent un travail rigoureux à la barre accompagnés au piano par Nathalie Négro. Apparemment pas de lien entre ces deux scènes simultanées qui évoquent des moments très différents de la vie, la jeunesse et le mouvement, la vieillesse et l’immobilité. La sève monte d’un coup dans les veines des jeunes. Soudain ils quittent la barre, se livrent à des sauts et des entrechats étourdissants dans un joyeux désordre, se libèrent avec des cris de plaisir. Des pelotes de laine rouge surgissent ; ils les dévident, s’en parent, s’en amusent. Une danseuse se saisit d’une petite cape rouge et parade. Une parole de révolte surgit à son tour pour refuser d’être « dressée à plaire ». Avec Edith Amsellem, qui a concocté cette présentation participative, on est loin de la galette et du loup ; elle a délaissé Le Petit Chaperon rouge de Perrault et Grimm et sondé d’autres versions du conte. En mai c’est dans un jardin qu’on pourra voir le spectacle définitif, J’ai peur quand la nuit sombre, qui montrera comment on devient une femme libre.

CHRIS BOURGUE
Avril 2018

Je me fais cygne par la Cie ERD’O s’est donné le 4 avril sur le Parvis de l’Opéra de Marseille dans le cadre de la manifestation mensuelle de Lieux publics, Sirènes et midi net, avec la participation de l’École du Ballet National de Marseille et du Jeune Ballet Urbain de Marseille.

Le 2 mai, prochaine Sirène, Amour à la table, création collective par un « Chœur d’artistes chauds » composé des compagnies 2L au quintal, Abdoulaye Diop Dany, Adila Carles, Artonik, Ilotopie, Le Baron et Jean Guillon, Les Grandes Pointures, Marien Guillé, Catherine Lecoq, Monik Lézart, No Tunes International et Tandaim

Photographie : Je me fais cygne © Gregoire Edouard