Vu par Zibeline

Le 35ème Festival Tous Courts à Aix en Provence : une édition 2017 riche et intense

Au fil des courts…

• 27 novembre 2017⇒4 décembre 2017 •
Le 35ème Festival Tous Courts à Aix en Provence : une édition 2017 riche et intense - Zibeline

Parmi les quelque 200 courts métrages proposés lors de la 35ème édition de Tous Courts, comment choisir ? Une seule solution, le hasard … Selon les horaires, les salles,- Le Mazarin, la salle Armand Lunel – et parfois la rumeur. « Il ne faut pas rater tel programme car …on peut y découvrir une pépite ! »

Déjà à l’ouverture, le 27 novembre au cinéma le Cézanne, quel régal avec Kapitalistis du Belge  Pablo Muñoz Gomez, une fable de noël sur fond de crise : Gyorgis, immigré grec en Belgique, livreur de pizza très mal payé, va tout faire pour offrir le sac « Powermax » dont rêve son fils, Nikos, âgé de 5 ans. Lui a déjà tout compris au système. « Le Père Noël est un capitaliste car il apporte des jouets aux enfants riches et des pulls aux pauvres » Un film qui aborde des  sujets graves avec beaucoup d’humour comme savent le faire les cinéastes belges.  La preuve, May day d’Olivier Magis et Fedrik De Beul , qui traite de la difficulté à trouver du travail. On est à Bruxelles dans le salon de Thierry où se trouvent réunies une dizaine de personnes, attirées par une annonce d’emploi. Thierry doit être hospitalisé et leur propose un marché. Celui qui le remplacera sera celui qui proposera le salaire le plus bas…Une enchère à l’envers ! Un film inspiré aux deux cinéastes par la crise institutionnelle et gouvernementale que traversait la Belgique. Une belle métaphore et des moments où on rit…jaune. On rit aussi beaucoup Avec Thelma d’Ann Sirot et Raphaël Balboni. Un volcan islandais bloquant l’espace aérien au-dessus de l’Europe et retenant les parents de Thelma aux États-Unis, Vincent, l’oncle,  qui vit en couple avec Jean , à Bruxelles, est chargé de s’occuper de la fillette pour un temps indéterminé. Thelma a trois ans et une énergie d’enfer. Avec elle, les deux papas –poules vont faire leur apprentissage de parents ! Une manière légère et habile de traiter des familles homoparentales.

Les spectateurs  ont  particulièrement apprécié le premier court métrage d’Alexandre Steiger, Pourquoi j’ai écrit la Bible et lui ont attribué le Prix du Public. Pourquoi j’ai écrit la Bible est aussi le titre d’un mauvais roman qu’a écrit, Francis, un homme d’une soixantaine d’années,  atteint d’une grave maladie et décidé à faire ce qu’il veut jusqu’au bout. Quand il se promène en en combinaison de plongée en pleine ville, c’est difficilement gérable pour son fils et sa fille. Encore moins gérable quand il disparait… Un film drôle et émouvant pour aborder la maladie et la mort. Le film a aussi obtenu une mention spéciale du Jury tout comme Il pleut sur Ouaga de Fabien Dao. Le Grand Prix est revenu à Written / Unwritten du Roumain  Adrian Silisteanu.

ANNIE GAVA
Décembre 2017

Le 35e Festival Tous Courts s’est tenu du 27 novembre au 4 décembre 2017.

Palmarès complet sur  http://festivaltouscourts.com/palmares-2017/

Photo : Written / Unwritten © 4 Proof Film

 


Rencontres Cinématographiques d’Aix en Provence
Festival Tous Courts
Espace Forbin
1, place John Rewald
13100 Aix-en-Provence
04 42 27 08 64
http://www.festivaltouscourts.com/