Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Salle du Bois de l'Aune

Salle du Bois de l’Aune
1 Place Victor Schoelcher
13090 Aix-en-Provence
04 88 71 74 80
boisdelaune.fr

Coordonnées GPS :
43.5265269, 5.414854999999989

Exploitations coloniales

Critiques
Les calamités s’accumulent sur les terres d’Algérie vers la fin des années 1860, famine, maladies, sauterelles, récoltes détruites, inexistantes, sécheresse, tremblement de terre… Emma Picard raconte, au chevet de son dernier fils, le calvaire de sa vie entre Sidi Bel Abbes et Mascara, sur les vingt hectares de terres que lui a attribuées, à elle, [...] [...]

Tram direct

Critiques
« Vous avez l’heure ? » C’est un caneton qui pose cette question, tout au long de la pièce, comme un refrain incongru. On ne lui répondra jamais, mais on saura qui sont les canetons, en République démocratique du Congo : de très jeunes filles, qui se déplacent en grappe, en file indienne sur les chantiers de mines de [...] [...]

Introspection et désordre amoureux

Politique culturelle
• 12 février 2018⇒13 février 2018, 16 février 2018⇒25 février 2018, 21 mars 2018⇒22 mars 2018 • Hubert Colas, auteur, metteur en scène et directeur de Montévidéo, reprend Kolik, un solo de Rainald Goetz porté par un Thierry Raynaud hallucinant, et propose une seconde étape de travail de son Désordre portant, saison oblige, sur le désordre amoureux. Zibeline : Pourquoi  [...]

Dompter les lucioles

Critiques
Entre jeu de marionnettes à taille humaine et cirque, le spectacle proposé par le théâtre La Licorne, Les Encombrants font leur cirque, étonne, émerveille, séduit, amuse, détourne les codes, en joue avec une époustouflante maestria, flirte avec l’absurde et atteint une intensité poétique rare. Comme dans la plupart des cirques, on visite avant la représentation [...] [...]

À plus d’un titre

Critiques
• 30 janvier 2018⇒31 janvier 2018, 27 mars 2018⇒29 mars 2018 • Nathalie Garraud et Olivier Saccomano ont le sens du titre. Le nom de leur triptyque et ceux des trois volets qui le composent racontent à eux seuls une histoire pleine de pistes. La Beauté du geste réunit L’instant décisif, où les comédiens jouaient la genèse d’une [...]

Le juste prix

Critiques
• 2 février 2018⇒3 février 2018, 8 février 2018⇒9 février 2018 • David Price vient d’échouer à gagner le concours de lutte. Son entraineur est furieux. Lui ne sait que répéter « Je ne sais pas ». Il ne sait pas pourquoi il a renoncé. C’est sa dernière année de lycée, l’horizon est à la fois trop vaste et si [...]

Souffre douleur

Critiques
Leur récit est insoutenable de terreur. Tant de douleur, de cruauté, dépasse l’entendement. Et pourtant on écoute. Les voix sont calmes, pleines d’une énergie qui semble presque surnaturelle. Dorothée Munyaneza traduit, d’abord dans la simplicité d’une transcription simultanée, micro à la main, puis en chantant, en dansant, les témoignages qu’elle est allée recueillir auprès de [...] [...]

Originelle argile

Critiques
• 23 février 2018, 30 mars 2018, 5 avril 2018 • Métaphysique de l’argile ou le mythe de la caverne revisité : l’étonnante performance du jeune chorégraphe Romain Bertet, …De là-bas, captive par son énigmatique relation à la terre. Un large cube ouvert, grotte des commencements, noyée de pénombres dans lesquelles un corps émerge. Seul en scène, le danseur-acteur-plasticien [...]

De l’amour pour entrer dans le silence

Critiques
La nouvelle création de la Compagnie Scimone-Sframeli, troupe familière depuis quelques saisons du Bois de l’Aune, nous parle de l’amour, de la vie, de la mort, non pas dans les formes traditionnelles qui déclinent à l’envi les thèmes de la rencontre, de la déchirure, de l’impossible, de l’écueil inévitable où tout se dissout. Les personnages [...] [...]

Zélectroniquement textuels

Critiques
Chaque manifestation du Détachement International Muerto Coco est un régal pour les amoureux des mots, des rencontres étranges, des catapultages incongrus, des jeux d’esperluette et autres coquecigrues. Leur petite fourgonnette noire comme une salle de théâtre avait choisi de s’ancrer/ s’encrer ( ?) devant le Bois de l’Aune, et proposait à une foule compressée (pas plus [...] [...]

Jukebox et autofiction

Critiques
Silhouette qui se dissimule dans un sweet d’ado, capuche rabattue sur le visage, Jonathan Capdevielle, immobile face au public chante a capella, par fragments, (une seule intégrale de Francis Cabrel), les musiques de la pop des années 90. La voix juste et claire enchaîne tempi et univers de la variété avec une remarquable maîtrise. Peu [...] [...]

Une saison au Bois

Au programme
• 7 novembre 2017⇒8 novembre 2017 • Le Bois de l’Aune est bien plus qu’un théâtre, c’est aussi un lieu de lien social, impulsant nombre de projets, une fabrique artistique, un espace de diffusion, de création, d’échanges. Pluridisciplinaire, il accueille théâtre, cirque, arts visuels, danse, musique, ouvrant son plateau aux artistes issus de la région aussi bien que [...]

La toile de la discorde

Critiques
Acheter 60 000 € un tableau blanc parcouru par de fins liserés blancs, perceptibles si l’on cligne des yeux, peut remettre en cause des liens d’amitié que l’on croyait inébranlables, et mener à des discussions au cours desquelles la manière d’appréhender la vie se remodèle, cherche de nouvelles définitions, et renvoie chacun, personnages et spectateurs, à [...] [...]

Du théâtre pour témoigner

Critiques
« Il ne faut pas laisser le théâtre aux experts du théâtre » sourit Mohamed el Khatib lors de l’entretien qui suit son dernier travail, C’est la vie. « Si le théâtre est un divertissement comme les autres, il n’est pas utile… On peut faire et s’adresser aux gens autrement. » Avec C’est la vie, le jeune metteur en [...] [...]

Déflagration verbale

Critiques
Fracas à hTh pendant une dizaine de jours, où les six spectacles du programme Big Bang, dédié à la création régionale, ont chacun contribué à nourrir un puissant flot de questionnements politiques et poétiques. Le Tumultes de Marion Aubert, tourbillon de jeunesse, ivre de mots, prépare la Révolution. Neuf comédiens interrompent les répétitions, décident d’occuper le [...] [...]

Cette obscure clarté…

Critiques
Une disposition bi-frontale, proximité avec le plateau, large ruban sur lequel sont disséminés des objets hétéroclites, une brouette contenant un motard gainé de cuir, une porte, un siège… On est bien installés ? Alors on peut commencer. Pas de rupture entre le moment du jeu et celui de l’incipit de la pièce. D’ailleurs s’agit-il vraiment d’une [...] [...]

Out le cerf humain !

Critiques
Une pelouse verte, un grand fauteuil, celui du père, invisible et pourtant omniprésent… Le décor minimaliste est planté pour le spectacle délirant concocté par Sergi Lόpez et Jorge Picό, 30/40 Livingstone. 30/40 pour évoquer les matchs de tennis qu’inlassablement le père regarde à la télévision, absorbé au point de ne plus voir son fils. Importe [...] [...]

Vers le noir, lumineux

Critiques
Le Théâtre du Bois de l'Aune conduit une entreprise singulière. Osant la gratuité, la salle remplit ses gradins d'un public très divers, et l'habitue à des expériences de théâtre pertinentes, et a priori difficiles. Les 4 heures de la trilogie Blanc, Rouge, Noir proposées par la Cie belge de Koe en sont une manifestation exemplaire. [...] [...]

Paradoxe du personnage

Critiques
Entre Jeanne et Nicole, rien ne va plus ! Le personnage qu’est la première revendique haut et fort ses droits face à la seconde, comédienne censée l’interpréter. Dans un cocasse basculement des rôles, c’est le personnage qui prend le contrôle ! Jeanne, vieille dame cabotine en diable, s’essaie aux situations les plus variées, dont sa propre mort, [...] [...]

Allons au Bois !

Au programme
Il n’est sans doute plus nécessaire de souligner à quel point est devenu incontournable dans le paysage culturel (et pas seulement aixois) la salle du Bois de l’Aune, lieu de vie, de rencontre, de partage. D’ailleurs, dans l’optique de culture pour tous, voulue par son directeur Patrick Ranchain, la gratuité est de mise pour tous [...] [...]

Bonheurs d’enfances

Au programme
• 9 octobre 2016⇒14 décembre 2016 • Que garde-t-on de son enfance ? Des voix, des intonations, un parfum de madeleine… et quelques moments d’exception, infrangibles souvenirs. Mômaix en fait assurément partie, jonglant entre culture vécue et culture agie. Fleurissent pléthore d’ateliers, cirque, kirigami, pop’up, théâtre, expression musicale, ciné-théâtre, théâtre d’ombre, danse, lecture, transformations en monstres-écolos. Tous sont animés par [...]

Lectures cinéphiles

Critiques
Ne vous attendez pas à une analyse filmique érudite, emplie de champs, contre-champs, zoom, travellings, cadrages, contre-plongée ou autres plans plus ou moins rapprochés ! Le Collectif ildi !eldi ! nous offre une vision beaucoup plus personnelle du cinéma en adaptant au théâtre les textes d’Olivia Rosenthal. Antoine et Sophie font leur cinéma, en parlent, s’exposent, leur vie [...] [...]

Suite baroque

Critiques
Cinq robes, cinq contes, une seule histoire composée de multiples histoires… Une seule actrice pour le tout, Marie Vialle, seule sur scène, reprend le texte écrit sur mesure par Pascal Quignard, Princesse, vieille reine, vaporeux, léger comme la robe de tulle dans laquelle l’actrice court délimitant le cercle de cet autre monde circonscrit par les [...] [...]

Le chant du placard

Critiques
À défaut de chant du cygne, celui issu des placards du vaudeville parodique et déjanté de Nicole Genovese, Ciel ! Mon placard…,  a réjoui la salle comble du Bois de l’Aune. La légèreté des personnages et des thèmes propres au théâtre de boulevard se retrouve bousculée joyeusement, dans un déferlement où le burlesque et l’absurde taquinent [...] [...]

L’acrobate et son double

Critiques
Avec son spectacle, Barons Perchés, Mathurin Bolze nous convie à suivre le deuxième volet de l’histoire commencée avec Fenêtres et son personnage Bachir. À l’instar de Côme, fils aîné du baron Laverse Rondeau, du conte d’Italo Calvino, notre personnage s’évade de la médiocrité de vies attachées à la loi d’une gravitation qui se voudrait universelle, [...] [...]

Un art non-lucratif, mais…

Critiques
Mohamed El Khatib offre avec Moi, Corinne Dadat un petit bijou, qui n’est ni de la danse, ni du théâtre, ni du one-woman show, ni une causerie, ni une joute oratoire, ni à proprement parler une performance, mais en même temps tient de tout cela. En exergue au spectacle, la feuille de salle livre un [...] [...]

By Heart

Au programme
• 12 décembre 2015⇒13 décembre 2015 • Reprenant le thème des hommes-livres du roman de Ray Bradbury, Fahrenheit 451, le jeune metteur en scène portugais Tiago Rodrigues nous raconte l’histoire de sa grand-mère qui, frappée de cécité, lui demande un livre à apprendre par cœur, By heart. Mais que signifie apprendre «par cœur» ? Afin d’éprouver et partager la [...]

Faire entendre Tchekhov

Critiques
La Cerisaie donné (en français) par le collectif flamand tg STAN était marqué du sceau des premières fois : seul spectacle hors les murs de la saison pour le Jeu de Paume, il inaugurait aussi la collaboration tissée entre ce théâtre et la salle du Bois de l’Aune. Mais surtout, la troupe tg STAN faisait entendre [...] [...]

Les faux pas

Critiques
Dans le cadre de la manifestation Rebonds, qui invite un artiste, un lundi par mois au Bois de l’Aune, à lire un texte qui lui importe, Micheline Welter faisait découvrir un extrait du roman de Mathieu Belezi, Un faux pas dans la vie d’Emma Picard (paru le 7 janvier 2015 chez Flammarion). L’actrice fait entendre [...] [...]

Allons au Bois

Au programme
Le Bois de l’Aune change de statut : ce n’est plus la Communauté du Pays d’Aix (CPA) qui accompagne ses projets, mais la Ville d’Aix-en-Provence. Si l’on se penche sur le programme de septembre à décembre, on ne peut que saluer la constance d’une exigence de qualité, de partage, de convivialité, avec des actions culturelles participatives [...] [...]