Journal Zibeline - bannière pub

Retour à Forbarch de Régis Sauder, en salles le 18 avril

Après la trahison

• 18 avril 2017 •
Retour à Forbarch de Régis Sauder, en salles le 18 avril - Zibeline

Retrouvez tous les articles composant le 3e épisode de notre dossier consacré au Front National dans Zibeline n°106, en kiosques jusqu’au 13 mai.

Reprenant le principe du Retour à Reims de Didier Eribon, Régis Sauder livre son Retour à Forbarch.

Le film, documentaire autobiographique emmené par la voix off du réalisateur, relate son retour au pays, intime. Il a fui sa ville et son milieu, et le vit encore comme une trahison. Mais cette connaissance, cette proximité ambivalente avec la ville lui permet de constater comme personne l’évolution des classes populaires qui, elles, sont depuis toujours trahies de toute part. Par l’idée même de patrie et de langue, cette Moselle étant passée au cours de l’histoire de l’Allemagne à la France tant de fois. Par les capitalistes et les politiques, qui ont exploité les mineurs et la terre jusqu’à épuisement des ressources et des hommes, puis sont allés vivre de leurs profits ailleurs.

Car cette ville convoitée en 2014 par le candidat Florian Philippot est manifestement sinistrée. Economiquement, politiquement, moralement. Régis Sauder filme jusqu’à la nausée les innombrables vitrines de commerces fermés, à louer ou à vendre. Les odieuses affiches des Identitaires « génération anti racaille » placardées durant la campagne municipale. Le puits de mine abandonné, les passants qui passent vite, les terrasses désertes, les grillages, les fenêtres fermées. Il filme les gens, surtout, ses amis d’enfance, qui racontent la destruction de la cohésion sociale, la religion qui en tient lieu, la pauvreté, le racisme, l’incapacité des jeunes à se projeter dans un avenir, le délitement. La poésie des plans de la fête foraine, des forêts qui vibrent de vert, du rideau de neige qui tombe, expliquent sans doute que le film finisse sur une note d’espoir. Florian Philippot n’a pas gagné en 2014, mais on voit mal comment, sans réelle volonté de la reconstruire, la ville pourra sortir des griffes du Front national.

AGNÈS FRESCHEL
Avril 2017

Retour à Forbach de Régis Sauder sort en salles le 18 avril

Photo : Retour à Forbach de Régis Sauder -c- Docks 66